panier 0,00 € 0
Livraison gratuite dès 75 € d’achats*

Le GOCHTIAL: Authentique et secret .

Instagram
GOCHTIAL : ET LE MYSTÈRE DEMEURE.
Cette spécialité briochée à mie dense et jolie croûte, issue de la presque île de Saint Gildas de Rhuys, pose bien des interrogations dans notre région Bretonne.
Il semblerait qu'elle soit née un 22 janvier, à la Saint Vincent, chez un boulanger du Hézo qui a cuit ce pain, gâteau, brioche (difficile à définir..), parmi d’autres, à l’occasion de la fête des vignerons. D'autres disent que les femmes de Saint Armel avaient pour habitude d'apporter leur pâte à pain chaque dimanche à leur boulanger, afin qu'il puisse se charger de la cuisson du Gochtial.


Mais la vraie recette de cette spécialité briochée est, depuis, conservée secrètement dans les annales des boulangeries du XIXe siècle.
Il est très difficile de trouver la moindre information sur son secret de fabrication : certains se plaisent, d’ailleurs, à penser que les vignerons auraient oublié de mettre leur recette par écrit ce jour là, car ils n'ont jamais réussi à se souvenir de l'ingrédient secret qui donne au Gochtial ce goût si particulier.

Il n'est donc pas rare de retrouver sous cette même dénomination plusieurs textures et saveurs, en dépit parfois de son authenticité, mais alors....mis à part questionner un ancêtre boulanger, comment faire pour perdurer la tradition?

LA TRADITION DU GOCHTIAL BRETON EN VOIE D'EXTINCTION?

Vous me direz, il est pourtant facile de réaliser le Gochtial , on en trouve souvent dans les boulangeries morbihanaises, quant aux recettes, elles prolifèrent sur internet.
Effectivement, plusieurs spécialités briochées à la croûte molle  se retrouvent dans nos boulangeries sous les noms de gochtial, ou goachtial et même gachtial.
Et pourtant… prenez la peine de goûter les différents Gochtials réalisés dans notre belle région, vous pourrez vous rendre compte qu'aucun d'entre eux n'a le même goût, ni la même texture...

Qui est dans le vrai?

On peut même en observer quelques unes aux pépites de chocolat, originalité ou abandon de la tradition?
Pourtant, le Gochtial doit pouvoir se déguster tout aussi bien avec des aliments salés que sucrés, au petit matin avec de la confiture ou du beurre salé et sur le pouce, entre deux feuilles de salade et une tranche de jambon. N'hésitez pas à le faire toaster, sa mie dense s'avère idéale dans l'accompagner de terrines, pâtés bretons, foie gras et tranches de saumon ou de truite fumée, avec un peu de beurre salé et quelques gouttes de jus de citron....

Alors, Kerjeanne a décidé de vous proposer le Gochtial de Kerjeanne, très proche de l’authentique mais avec sa petite touche secrète!
Nous fabriquons le Gochtial de Ruys uniquement le Vendredi, les expéditions ne peuvent se faire que ce jour de cuisson. Vous pouvez garder votre Gochtial une dizaine de jour dans son sachet afin de préserver son moelleux.


A VOUS LA RECETTE DU GOCHTIAL

Essayez de demander la recette à votre boulanger ou votre pâtissier :  il risque bien de ne pas vous la donner... nous non plus d'ailleurs !
Personne ne la connaît officiellement, alors les perfectionnistes (comme nous!) font une multitude d'essais pour approcher chaque jour, un peu plus, du goût d'antan, et les autres se contentent de déguster une brioche classique aux pépites de chocolats.
Bon allez, on vous aide un peu... pour faire un bon Gochtial, il faut (peut-être):

  •     un breton ou une bretonne
  •     des œufs
  •     de la farine
  •     de la levure
  •     du lait ribot
  •     du vin pour accompagner le tout et être équipé d'un bon vieux four à bois.... mais chuuuut, c'est un secret bien gardé.


Rédigé le  9 avril 2016 10:14  -  Lien permanent
Instagram

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
* Livraison gratuite en colissimo dés 75€ d'achats.
Uniquement pour la France métropolitaine